Aller au menu principal
CSSS d'Antoine-Labelle
Accueil  >  Épisode 8

Épisode 8

Madame Antoinette a quelques soucis...la nuit.

Antoinette profite stratégiquement de la toilette matinale de son compagnon de chambre pour quitter sa chambre et se diriger dans le corridor où se trouve son infirmière.

« Excusez-moi, je peux vous parler 2 minutes? »« Oui, mais si vous voulez, on pourrait se parler dans votre chambre, c’est plus discret que dans le corridor » répondit l’intervenante en souriant.

« Non! Justement, j’ai quelque chose d’un peu délicat à vous confier. »

« Un problème de femme…» dit l’infirmière avec un regard complice.

« Heu…, non…, oui en quelque sorte» répondit Antoinette.

Intriguée, l’infirmière invite Antoinette à la suivre dans un local prévu pour des rencontres confidentielles ou des examens médicaux.

Habituellement, Antoinette n’avait pas trop la langue dans sa poche, pourtant à cet instant, elle semblait chercher ses mots.

« Vous savez ça fait déjà quelque temps que je suis à l’hôpital et je n’ai jamais vraiment eu de problèmes. »

« Vous avez un problème? » demande l’infirmière de plus en plus intriguée « Monsieur Antoine vous a fait des problèmes? »

 « Non, non c’est moi » répond madame Antoinette « Je ne dors presque pas et je me sens plus facilement irritable »

« Si vous le souhaitez, on pourrait essayer la médication prescrite pour faciliter votre sommeil? Vous savez, les médicaments pour dormir ne sont pas toujours la solution par contre.»

« Je me réveille plusieurs fois par nuit pour aller à la salle de toilette à cause de ma vessie hyperactive »

« Ok, dans ce cas, il faudrait que vous fassiez attention pour ne pas trop boire après 18 heures afin d’éviter de devoir vous lever trop souvent. »

L’infirmière poursuit : «Le sommeil peut être perturbé pour plusieurs raisons comme la douleur ou les soucis. Nous pourrions aussi faire une vérification avec le médecin et le pharmacien, car certains médicaments peuvent occasionner de l’agitation comme effet secondaire. »

« Je ne crois pas qu’une de ces raisons soit en cause » répond Antoinette.

« Vous savez, les siestes que vous faites dans la journée font aussi partie d’un sommeil réparateur, mais elles peuvent écourter vos nuits. » ajoute l’infirmière.

« Oui, je fais de petites siestes en après- midi, mais selon moi, le problème c’est plus le bruit. »

« Le bruit! » dit l’infirmière avec surprise « Vous savez les consignes pour le personnel de nuit sont claires au niveau du type de chaussures, de l’éclairage et de la réduction des bruits environnementaux. »

« Je sais, mais le bruit ce n’est pas eux…, c’est Antoine! Depuis qu’il va mieux, il dort comme un bébé, mais ronfle comme un tracteur! J’apprécie beaucoup sa présence, les journées sont beaucoup moins longues depuis son arrivée, cependant je ne peux pas dire la même chose des nuits. Je suis veuve depuis longtemps, vous savez… j’ai perdu l’habitude.»

« On peut difficilement le changer de chambre présentement, mais si l’occasion se présente, je peux voir s’il y a des possibilités. »

«  Non!! Ce n’est pas le but de ma démarche, je voulais savoir s’il y avait un autre moyen.»

 « Moi, à la maison, pour dormir avec mon tracteur… J’utilise des bouchons! » s’exclame l’infirmière en riant de bon cœur.

  Écoutez le chronique du Dre Suzanne Lebel au sujet du sommeil. (4.9 Mo)

Dernière mise à jour le : 07 janvier 2013


© Gouvernement du Québec 2017