Aller au menu principal
CSSS d'Antoine-Labelle
Accueil  >  Épisode 7

Épisode 7

Antoinette surveille ses pieds

Peu après le déjeuner, s'étant habillée, Antoinette était à mettre ses chaussures lorsque l’infirmière à son chevet intervient: « Mme Antoinette, vous avez une petite plaie au niveau de votre pied gauche. Attendez avant de vous chausser, je vais aller chercher ce qu’il faut pour vous faire un pansement. »

« Vous vous êtes blessée ? » demande Antoine

« Pourtant non, je ne savais même pas que j’avais une plaie. On m’avait avisée de surveiller mes pieds à cause de mon diabète. J’ai beaucoup moins de sensibilité au niveau de mes pieds. Je ne les sens pas beaucoup. »

« Vous dites que vous ne sentez pas des pieds ! » rétorqua Antoine avec un petit air malicieux.

« Vous savez très bien ce que je veux dire ! » sourit-elle.

Sur ce, l’infirmière revint avec un assortiment de pansements.

« Qu’est-ce que vous faites avec tout ce matériel pour cette petite plaie ? » demande Antoine

« Je fais mon travail et je vais commencer par déterminer la cause de cette plaie. » dit-elle en tirant le rideau pour s’isoler avec Mme Antoinette.

Puis, elle poursuivit son évaluation et sa collecte de données pour établir la cause de la plaie.

«Pourquoi toutes ces questions? » s'enquiert Antoinette.

« Je dois nécessairement déterminer la cause de votre plaie avant d’établir une stratégie pour sa guérison et éviter d’autres plaies similaires qui pourraient apparaître. Vous savez qu’il est important de faire l’examen de vos pieds de façon régulière, avant de vous chausser. Votre diabète peut rendre vos pieds moins sensibles à la douleur et à la pression. On voit souvent des personnes diabétiques qui portent des chaussures inappropriées: soit trop petites, trop grandes, trop serrées ou trop vieilles. »

« Pourtant, les miennes sont neuves. Ma fille me les a apportées cette semaine. »

« Oui …Humm… Trop neuves aussi. » dit l’infirmière en commençant son pansement.

« Il est aussi important de bien assécher vos pieds avant de vous chausser, de plus l’entretien de vos pieds et de vos ongles d’orteils devrait être confié à un professionnel bien au fait de la problématique des pieds de personnes diabétiques. Je vais vous faire un pansement le plus petit possible et vous pourrez mettre vos chaussures afin de pouvoir continuer à aller prendre des marches au corridor avec votre fille lors de ses visites, ou même avec M. Antoine, si le cœur vous en dit. »

« Je vous conseille de remettre vos vieilles chaussures le temps de guérir la plaie et ensuite de porter les neuves, mais par petites périodes au début, le temps qu’elles se forment à vos pieds. Et surtout, n’oubliez pas la surveillance de l’état de vos pieds, c’est un incontournable pour un retour sécuritaire à la maison » dit l’infirmière en quittant la chambre.

Antoine, qui écoutait malgré le rideau fermé, ne put s’empêcher un petit commentaire sur la dernière phrase de l’infirmière. « Elle est drôle elle, de dire que vous devez surveiller vos pieds. »

« Oui, mais elle a raison. Comment voulez-vous que je puisse retourner à la maison si je ne suis pas capable d’évaluer l’intégrité de ma peau comme ils disent ?»

 « Ouais, vous avez peut-être raison, elle a aussi mentionné que vous pourriez prendre des marches au corridor en compagnie de votre fille et par la suite je n’ai pas bien compris »

« Vous avez très bien compris, votre surdité est modulable, je crois. » dit-elle en riant.

 Écoutez la chronique du Dre Suzanne Lebel pour en savoir plus sur l'intégrité de la peau (4.0 Mo).

Dernière mise à jour le : 07 janvier 2013


© Gouvernement du Québec 2017