Aller au menu principal
CSSS d'Antoine-Labelle
Accueil  >  Épisode 1 - Monsieur Antoine doit se rendre à l'urgence

Épisode 1 - Monsieur Antoine doit se rendre à l'urgence

Patrice, un notaire surchargé, décide de prendre des nouvelles de son père, Antoine Desrivières, qui vit seul depuis 5 ans. Son état le préoccupe puisqu’il n’a pas tondu sa pelouse depuis plusieurs jours et ne semble pas au meilleure de sa forme.

« Bonjour papa, comment tu vas aujourd’hui? »

« Oh, je n’ai pas trop dormi, j’ai toussé pas mal et je me sens très faible. J’ai un point dans le coté et lorsque je bouge et c’est agaçant »

« Hum, ça va faire 4 jours maintenant, habille-toi rapidement, on n’a pas le choix, comme ton médecin n’est pas à la clinique médicale, il faut aller à l’urgence»

Non sans continuer ses protestations, Antoine se rend à sa chambre pour s’habiller.

«  Apporte ta valise avec quelques vêtements confortables »

«  Non, non je ne veux pas rester à l’hôpital »

« C’est juste au cas où…! »

Arrivé à l’urgence, Monsieur Antoine se présente au triage sans sa liste de médicaments  et fait part à l’infirmière de ses symptômes.

« Monsieur Desrivières, il serait souhaitable qu’à votre prochaine visite à l’urgence que vous apportiez votre liste de médicaments; ceci nous facilite beaucoup la tâche et accélère le processus. » « Vous allez devoir passer à l’admission pour vous inscrire et vous serez vu par le Docteur lorsque votre tour viendra. »

« Merci beaucoup madame, appelez-moi Antoine. hihi!! »

« Papa, je dois aller au travail, mais lorsque tu seras prêt à rentrer, appelle-moi au bureau. »

10h15    

« Monsieur Antoine Desrivières salle #3 »

Monsieur Antoine entre dans la salle, content de ne pas avoir attendu trop longtemps. On lui demande de retirer le haut de ses vêtements pour porter une jaquette.

« Les pantalons et les chaussures aussi ?? »

«  Non, Monsieur Antoine, seulement votre chandail. Ici, on demande aux gens de porter la jaquette uniquement pour faciliter le travail du médecin et seulement si c’est absolument nécessaire, on va vous demander  de remettre vos vêtements lorsque vous aurez vu le médecin. »

« On préfère vraiment que vous gardiez vos chaussures, c’est beaucoup plus sécuritaire, cela peut vous éviter une chute. »

Après l’examen physique, une série de tests s’impose : prélèvements sanguins et radiographie pulmonaire.

« Monsieur Antoine, vous allez devoir vous présenter au local de radiologie. »

« Comment ? »

« Avez-vous de la difficulté à marcher? »

« Non pas vraiment »

«  Alors je vous invite à vous y rendre à pied, c’est une bonne façon de garder votre autonomie. »

Après l’analyse des résultats des divers examens par le médecin, une pneumonie fut diagnostiquée; celui-ci préféra garder Monsieur Antoine quelques jours pour permettre un suivi serré par les équipes soignantes.

« Voici votre civière en attendant que votre lit soit libre à l’unité de médecine, la salle de toilette est au bout du passage de l’autre côté de la porte. »

« Est-ce que je pourrais avoir un urinoir pour ne pas déranger tout le monde? »

«  Il serait préférable que vous utilisiez la salle de toilette, cela vous donnera l’occasion de prendre une petite marche…Je vous suggère d’essayer et si ça ne va pas, on verra »

À suivre...

Pour entendre le Dre Suzanne Lebel diffusé à CFLO  cliquez ici (4.3 Mo).

 

Dernière mise à jour le : 02 novembre 2012


© Gouvernement du Québec 2017